Lot 22 – Autographes & Manuscrits

Léonard Tsuguharu FOUJITA

Lettre autographe signée « Foujita Kimiyo » adressée à Victor Berger-Vachon. Paris, 25 août 1959. 3 pp. ½ in-8, enveloppe avec adresse autographe.

« Le 18 juin nous étions à Reims, à ce moment

quelque chose qui me frappe – miraculeusement »

Importante lettre sur sa conversion au catholicisme

«…Ecoute bien, je n’ai jamais caché les choses à toi, j’ai plus grand Amitié entre nous et je crois pour toujours notre liaison. Le 18 juin nous étions à Reims, à ce moment quelque chose qui me frappe – miraculeusement –

Le 18 juin j’était à Reims. A l’église de Saint Rémi de Reims, un de mes amis m’a demander,

(ami) ‘depuis si longtemps (depuis 1914) vous peigne très souvent le sujet chrétiens.

Etes-vous catholique ?

(moi) non pas encore, depuis longtemps je veux être catholique, mais hélàs ! je ne pense pas que je ne peux à baptisé car, j’ai déjà 2 fois divorcer….

Dans mon cœur je veux être le fils de Dieux et j’ai bien decide, mais jusqu’à les choses est sure, je ne peux pas prononcer mon idées à persone, j’ai garder le grand surprise à mes amis plus tard.

Je suis entré à Paris et un jour, le 2 août, j’ai appris le journal « Paris Soir » le grand articles à ce sujet, je me suis très étonné, qui a parler au journalist ? je ne sais rien, c’était trop tard, on parle partout, j’ai déjà reçu 60 journaux qui parle ce baptême, par tout étranger, Rome, Napoli, Florence encore Grèce, plus loin possible

Pour ce raison que je n’ai pas parler à toi, si par hazard je t’ai froiser, ce n’est pas ma faute, vraiment

Comme le tonnerre, déjà TV PARIS MATCH (la semaine prochaine) on parle beaucoup j’ai le plus grand émotion dans ma vie, ainsi que le monde est frappé par ce grand évènement-

C’est la grâce de Dieu le Père, son Fils Jésus-Christ Saint Esprit.

Moi et Kimiyo déjà prions ensemble. Préparations pour la cérémonie, déjà nous avons les Parrains et les Marrains pour nous deux

Tu me pardonne comme le Dieux Pardonne la rémission des Péchés. La résurrection de la chair, la Vie éternelle, tu es maintenant vrai frère….ton Ami fidel… »

[L’orthographe de Foujita a été respectée].

Après un passage par New York, Foujita est de retour à Paris en 1950. Il s’installe de nouveau à Montparnasse, où son ami Victor Berger-Vachon et le journaliste Georges Grosjean l’aident à relancer sa carrière artistique.

Foujita se convertira au catholicisme le 14 octobre 1959 et prendra alors le prénom de baptême de « Léonard ».

800 – 1’200 EUR
Date de vente Tue 27 Nov 2018 at 14:00:00 (Europe/Zurich)
Prix réalisé bientôt publié