Lot 175 – Autographes & Manuscrits

[PRISONS]

Quelques fragments sur la manière dont le gouvernement anglais et ses gens traitent les prisonniers de guerre français dans les dépôts de détention. Coup-d’œil rapide sur les pontons. [Vers 1815].

Trois parties en un volume petit in-4 (env. 185 x 155 mm), écrit à l’encre sur papier au r° et au v°, composé de neuf cahiers brochés par un amateur à l’époque, sous couverture volante moderne portant un titre manuscrit et un autre dactylographié sur étiquette. Au verso, un autre titre dactylographié, une table manuscrite, et une photographie ancienne contrecollée montrant l’un des fameux pontons (1er et dernier feuillet usés et roussis, papier ordinairement jauni).

Important manuscrit qui constitue un précieux témoignage historique de première main, sur la vie des détenus français en Angleterre sous le Premier Empire.

Première partie (pages 1-54). Elle porte le titre général et offre une description très détaillée des conditions de vie sordides des prisonniers sur les pontons, en particulier Le Glory, sur lequel l’auteur a été détenu. Nous n’avons trouvé aucune trace de publication de cette partie.

Deuxième partie (pages 1-98). La St L’anfant anglaise. Détails sur les causes et les suites du massacre commis par les anglais sur les prisonniers de guerre français détenus à bord du ponton Le Sampson le 31 mai 1811. Par Mr. Mésonan (très probablement, Séverin Le Duff de Mésonan (1781-1872), militaire puis homme politique, député du Finistère sous le Second Empire. Il fut détenu sur les pontons vers 1809). Cette partie étendue contient différentes copies de pièces ou publications relatives à la même affaire, certaines d’après des journaux anglais, en français et en anglais. On trouve à partir de la page 40 et jusqu’à la page 89 : « Commentaire du libellé précédent par le capitaine Demarconnay ». Puis, jusqu’à la page 98 : « Observations sur massacre du 31 mai 1811, par M. l’adjudant… René Pillet » (Très probablement René-Martin Pillet, 1762-1816, commandant et chevalier de l’Empire, fait prisonnier au Portugal en 1808, fut également incarcéré en Angleterre). Cette partie a fait l’objet d’une publication – au moins partielle – dans la Revue rétrospective en 1837.

Troisième partie (pages 1-[64]). Mémoire adressé au transport-office, par Mr. le chevalier de Pillet avec les notes de l’auteur.

300 – 400 EUR
Date de vente Tue 27 Nov 2018 at 14:00:00 (Europe/Zurich)
Prix réalisé bientôt publié