Lot 40 – Autographes & Manuscrits

Auguste RODIN

Lettre signée « A. Rodin », écrite de la main de Rainer-Maria Rilke, adressée à Gustave Geffroy. Paris, 11 janvier 1906. 1 page ¼ in-12, enveloppe.

Belle lettre relative à sa pièce majeure, Le Penseur

« Il faut que nous arrivions à bout avec le Penseur pendant que Monsieur Dujardin-Beaumetz est Ministre. S’il peut-être sera remplacé un jour par un autre, nous aurons de nouvelles difficultés. Puisque l’architecte, M. Binet, à qui j’ai écrit plusieurs fois ne vient pas me voir, je crois que nous ferons bien de nous mettre en relation directe avec le marchand de pierre pour faire marcher l’affaire du piédestal…».

Initialement prévue dans une composition intitulée La Porte de l’Enfer conçue en hommage à la Divine Comédie de Dante – elle devait occuper le centre du tympan, avec des dimensions plus modestes – la sculpture fut finalement exposée seule et inaugurée devant le Panthéon, le 21 avril 1906, par Henri Dujardin-Beaumetz, sous-secrétaire d’État aux Beaux-Arts. Elle était installée sur un socle commandé à l’architecte René Binet.

À son sujet, Rodin déclarera qu’« il ne pense pas seulement avec son cerveau, avec son sourcil froncé, ses narines écartées et ses lèvres pincées, mais aussi avec chaque muscle de ses bras, de son dos et de ses jambes, ses poings serrés et ses orteils crispés. »

2’500 – 3’000 EUR
Date de vente Tue 27 Nov 2018 at 14:00:00 (Europe/Zurich)
Prix réalisé bientôt publié