Lot 80 – Autographes & Manuscrits

Stéphane MALLARMÉ (1842-1898)

Lettre autographe signée adressée à Armand Renaud. Tournon, Lundi 27 juin [1864]. 4 pp. in 8.

Mallarmé se plaint du silence de son ami puis évoque ses travaux en cours : « …l’article que j’ai fait sur les chers Caprices de boudoir [d’Armand Renaud] a-t-il paru dans l’Artiste ?… Je viens d’en terminer un sur les Flèches d’Or [d’Albert Glatigny, paru la même année]… J’ai fait peu de vers depuis ceux que j’ai envoyés à Cazalis, mais quelques poèmes en prose…et une symphonie littéraire où Th. Gautier, Baudelaire, et de Banville entrent comme motifs… »

Il annonce la future naissance de sa fille qui le contraint à demeurer loin de Paris : « …Je resterai auprès d’elle autant que possible, mais je ne saurais, sous peine de déchéance spirituelle, rester toujours – j’ai besoin d’hommes, de parisiennes, de musique et de tableaux. Je suis déjà aux trois quarts abruti… »

Références : Correspondance de Mallarmé (H. Mondor et J.-P. Richard puis L.J. Austin 1959-1985, Gallimard) et Lettres sur la poésie 1872-1898 (Bertrand Marchal, coll. Folio, Gallimard, p.183).

3’000 – 4’000 EUR
Date de vente Tue 27 Nov 2018 at 14:00:00 (Europe/Zurich)
Prix réalisé bientôt publié